Outre-Mer

GUADELOUPE GUYANE LA RÉUNION MAYOTTE

» retour

« Monsieur le Président, vous devez garantir le respect des droits fondamentaux à Mayotte ! »

22 octobre 2019

Lettre ouverte au Président de la République à l’occasion de sa visite à Mayotte

À Monsieur le Président de la République,

Diverses crises sociales ont secoué l’île de Mayotte depuis qu’elle est officiellement devenue un département français. Les gouvernements successifs n’ont pas apporté de réponses positives. Les multiples annonces et visites de membres et représentants du gouvernement n’ont par ailleurs pas apaisé le climat social qui continue à se détériorer.

De 2011 à 2018 et encore aujourd’hui, différents plans, opérations et dispositifs ont été créés dans le but de lutter contre ce que certains se plaisent à qualifier de fléau, à savoir l’immigration illégale. Hier, la création du GELIC (Groupe d’Enquête sur la Lutte contre l’Immigration Clandestine), aujourd’hui l’opération Shikandra (renforcement des contrôles maritimes et terrestres avec appui militaire) et constamment, des quotidiens brisés par le rythme effréné des interpellations, l’enfermement en centre de rétention administrative (16 496 personnes placées en rétention dont 1221 mineurs) et la rapidité des expulsions (l’objectif avait été fixé à 30 000 reconduites pour 2019). L’application de ces différentes opérations se fait bien trop souvent dans l’ignorance totale des droits fondamentaux des personnes et des procédures visant à les garantir.

Ainsi, les mesures à venir ne peuvent laisser la voie aux discriminations et à la stigmatisation. Il a déjà été fait trop de place aux comportements et discours xénophobes. Ce lourd climat se ressent de toute part, et exclut chaque jour des femmes, des enfants et des hommes qui ne souhaiteraient que jouir pleinement de leurs droits les plus fondamentaux. Nous ne pouvons que déplorer cet état de fait et vous appelons, Monsieur le président, à des actions allant vers plus d’égalité, une effectivité des droits pour l’ensemble des habitant-es de Mayotte et plus de dignité.

En effet, le département français a de nombreux défis à relever. La précarité de la population de Mayotte – dont 84 % vit sous le seuil de pauvreté – reste alarmante, le coût de la vie ne semble pas diminuer et les logements décents manquent cruellement ; l’accès aux soins est rendu de plus en plus difficile. Toutes ces difficultés continuent de creuser les inégalités et laissent la voie aux raccourcis directement dirigés contre les personnes les plus sujettes à la précarité. Mayotte reste exposée aux actions et aux discours les plus vils risquant de basculer, si ce n’est déjà le cas, dans les méandres d’une idéologie identitaire.

Les réels défis du territoire de Mayotte sont avant tout l’accès à l’éducation, à la santé, à l’emploi et aux droits et ceci pour tous les habitant-es de l’île, pour une égalité réelle. Ne serait-il pas temps d’aspirer au meilleur pour le territoire et pour sa population ?

C’est pourquoi, nous vous demandons, Monsieur le président, dans le cadre de votre séjour à Mayotte, de tenir un discours d’apaisement et d’appeler tous les acteurs engagés sur le territoire à agir dans le strict respect des valeurs de la république et des droits fondamentaux de chacun et chacune, quelle que soit son origine.

 

Auteur: Service communication

Partager sur Facebook Partager sur Twitter
À découvrir aussi
À partager
Petit guide – Lutter contre les préjugés sur les migrants
Avec cette troisième édition, la collection fête ses 10 ans. Un titre historique et plébiscité par les publics associatifs et scolaires à partager et échanger sans modération.
Acheter militant
Faites passer le message avec ce t-shirt « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre » !
Retrouvez tous nos produits militants, faites plaisir à vos proches tout en contribuant au financement de nos actions sur le terrain.