fbpx
Ile-de-France

» retour

Préfets : ouvrez vos guichets ! Manifestation le 30 juin à 14h30

25 juin 2021

Obtenir un rendez-vous, pouvoir déposer un dossier, c’est un droit ! Chacun-e doit avoir accès au service public, français-e ou étranger-e.

A l’occasion du 5ème dépôt collectif de référés devant les tribunaux administratifs d’Ile-de-France pour imposer aux préfectures qu’elles respectent la loi, le collectif Bouge ta préfecture appelle à manifester le 30 juin à 14h30 de la place de la nation à la direction générale des étrangers en France.

Ci-dessous, la lettre ouverte du collectif au Directeur général des étrangers en France.

Lettre ouverte du collectif « Bouge ta préfecture » au Directeur général des étrangers en France

Paris, le 21/06/2021,

Monsieur le Directeur général,

Notre collectif, qui rassemble de très nombreuses associations œuvrant pour
l’effectivité des droits des personnes étrangères en Ile-de-France, a l’honneur de
solliciter auprès de vos services, une audience pour vous faire part de ses constats
et de ses nombreuses inquiétudes.

Nous voudrions aborder les problèmes d’accès aux guichets des préfectures et
sous- préfectures.

La première difficulté réside dans la dématérialisation des démarches et des prises
de rendez-vous qui selon la loi ne devraient pas être exclusives. L’outil numérique
est souvent peu adapté à une population parfois précaire, sans ordinateur ou
téléphone moderne, peu à l’aise aussi bien avec le maniement de l’écrit que dans la
poursuite de démarches administratives particulièrement complexes.

Mais la dématérialisation n’est pas seule en question. Ce qui était présenté comme
une modernisation source de progrès, dissimule une volonté de diminuer les moyens
humains et une baisse drastique des RDV proposés, alliées à des exigences toujours
plus élevées en termes de pièces à fournir.

Ainsi nombreux sont celles et ceux qui ne peuvent renouveler ou obtenir des titres
de séjour et par là accéder à leurs droits. C’est notamment le cas des familles, des
personnes demandant l’admission exceptionnelle au séjour par le travail, des
personnes malades et en particulier des jeunes majeur.e.s qui, n’étant pas reçu.e.s
par les préfectures, ne peuvent obtenir un titre de séjour indispensable à la poursuite
de leurs études ou de leur formation dans les délais pourtant fixés par la loi.
Cette situation amène à des trafics illégaux, des personnes vendant désormais à
des prix exorbitants un accès à l’administration pourtant gratuit et de droit.
Ces graves manquements de l’administration ont contraint de nombreuses personnes,
avec les associations et des avocats à déposer des « référés mesures utiles » de
plus en plus nombreux devant les tribunaux administratifs. Vous n’êtes pas sans
savoir que ces derniers statuent dans la grande majorité des cas (72% selon le
Conseil d’Etat) en faisant injonction aux préfectures de délivrer les rendez-vous
tant attendus, décisions assorties à chaque fois de frais de justice à la charge de
l’Etat.

Pour autant, nombre de vos services s’abstiennent à ce jour d’exécuter ces décisions
de justice.

Monsieur le Directeur général, il y a urgence à trouver des solutions pour que
toutes les personnes étrangères puissent faire valoir leurs droits. Pour ce faire nous
souhaiterions qu’une délégation issue de la manifestation qui aura lieu le mercredi
30 juin de 14h30 à 17h puisse vous rencontrer.

Auteur: Admin_Ile_de_France

Partager sur Facebook Partager sur Twitter
À découvrir aussi
À partager
Petit guide – Lutter contre les préjugés sur les migrants
Avec cette troisième édition, la collection fête ses 10 ans. Un titre historique et plébiscité par les publics associatifs et scolaires à partager et échanger sans modération.
Acheter militant
Faites passer le message avec ce t-shirt « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre » !
Retrouvez tous nos produits militants, faites plaisir à vos proches tout en contribuant au financement de nos actions sur le terrain.