Bretagne-Pays de Loire

» retour

« Quand j’aurai mes papiers je pourrai continuer à avancer »

6 avril 2020

Un témoignage sonore à écouter, celui d’Aymen, tunisien, père de deux enfants français, enfermé pendant 24 jours au centre de rétention administrative (CRA) de Rennes en période de confinement.

Après notamment Hendaye, Strasbourg, la Guadeloupe, le CRA de Rennes a fermé ses portes à son tour en raison de la crise sanitaire actuelle. Cette décision n’est malheureusement pas le résultat d’une volonté politique puisque le ministère de l’Intérieur est resté sourd aux demandes répétées de plusieurs associations et autorités indépendantes appelant à la fermeture de tous les CRA au regard de ce contexte.

A Rennes, de nombreuses procédures engagées en collaboration avec les avocats ont permis d’obtenir la libération de la quasi-totalité des personnes retenues. Si plusieurs préfectures ont continué de vouloir enfermer des personnes, la prolongation de la rétention a été systématiquement refusée par le juge de la liberté et de la détention. Le 30 mars, la dernière personne présente au CRA de Rennes a été transférée au CRA de Oissel (76) où la situation mobilise l’observatoire citoyen du CRA.

Les derniers jours avant la fermeture, notre partenaire Canal B a pu enregistrer le témoignage d’Aymen. Enfermé au CRA pendant 24 jours, Aymen a pu témoigner de la situation dans le centre de rétention.

Lire tous les articles publiés par La Cimade en lien avec la crise sanitaire du coronavirus.

Auteur: Région Bretagne Pays de Loire

Partager sur Facebook Partager sur Twitter
À découvrir aussi
À partager
Petit guide – Lutter contre les préjugés sur les migrants
Avec cette troisième édition, la collection fête ses 10 ans. Un titre historique et plébiscité par les publics associatifs et scolaires à partager et échanger sans modération.
Acheter militant
Faites passer le message avec ce t-shirt « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre » !
Retrouvez tous nos produits militants, faites plaisir à vos proches tout en contribuant au financement de nos actions sur le terrain.