Utilisation des cookiesEn poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.

« Toutes les actus
S'informer

» retour

Assemblée sur les migrations au Forum social mondial

5 février 2009

Près de 100 000 personnes ont participé au Forum social mondial 2009 qui s’est tenu à Belem, au Brésil, du 27 janvier au 1er février. Plusieurs ateliers qui concernent la thématique des migrations ont eu lieu et une assemblée thématique sur les migrations a adopté une déclaration commune.

Près de 100 000 personnes ont participé au Forum social mondial 2009 qui s’est tenu à Belem, au Brésil, du 27 janvier au 1er février.

Depuis plusieurs années, ce rassemblement altermondialiste, pendant du sommet des dirigeants de la planète à Davos, réunit des centaines d’ONG, associations, mouvements sociaux,…

Plusieurs ateliers qui concernent la thématique des migrations ont eu lieu et , le dernier jour, une assemblée thématique sur les migrations a adopté une déclaration commune.

L’assemblée thématique sur les migrations a rappelé que, selon l’article 13 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, migrer est un droit et n’est pas un crime. Les gouvernants du Nord, avec la complicité de ceux du Sud, portent une lourde responsabilité dans les désordres du monde et les mouvements de population qu’ils génèrent. La crise écologique, économique et financière mondiale et son corollaire, la crise alimentaire, démontrent la faillite du système mondial actuel qui accroît la pauvreté et les déséquilibres Nord–Sud.

Il est intolérable que la seule réponse apportée soit la généralisation de politiques migratoires sécuritaires et utilitaristes, qui criminalisent les migrants et les considèrent comme une main d’œuvre précaire, temporaire et privés de droits sociaux. Nous devons nous unir pour lutter contre la multiplication des comportements racistes et xénophobes, que la crise mondiale actuelle exacerbe.

Forts de nos mobilisations passées et à venir, nous appelons les mouvements sociaux à construire des alliances larges transnationales et thématiques afin de placer le respect des droits des migrants au cœur des politiques qui les concernent.

 


À découvrir aussi
À partager
Petit guide – Lutter contre les préjugés sur les migrants
Avec cette troisième édition, la collection fête ses 10 ans. Un titre historique et plébiscité par les publics associatifs et scolaires à partager et échanger sans modération.
Acheter militant
Faites passer le message avec ce t-shirt « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre » !
Retrouvez tous nos produits militants, faites plaisir à vos proches tout en contribuant au financement de nos actions sur le terrain.