Utilisation des cookiesEn poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.

« Toutes les actus
S'informer

» retour

Entrez dans le Réseau sanctuaire

2 août 2013

La protection inconditionnelle de personnes persécutées et/ou en danger est une pratique ancienne. Dans l’antiquité, des temples ou sanctuaires, ainsi que des cités y étaient consacrés. Aujourd’hui, le Réseau Sanctuaire est un mouvement international de lieux – organisations, églises, universités, villes – qui ont choisi de vivre et diffuser une culture d’accueil et d’hospitalité à l’égard des migrants et des réfugiés, particulièrement de ceux qui fuient des conditions de vie inacceptables pour eux, leur famille et leurs proches.

reseau_sanctuaire

reseau_sanctuaireLa protection inconditionnelle de personnes persécutées et/ou en danger est une pratique ancienne. Dans l’antiquité, des temples ou sanctuaires, ainsi que des cités y étaient consacrés.
Aujourd’hui, le Réseau Sanctuaire est un mouvement international de lieux – organisations, églises, universités, villes – qui ont choisi de vivre et diffuser une culture d’accueil et d’hospitalité à l’égard des migrants et des réfugiés, particulièrement de ceux qui fuient des conditions de vie inacceptables pour eux, leur famille et leurs proches.
Les raisons de cet exil sont complexes, mêlant des causes économiques, politiques, environnementales et même existentielles, liées à un projet de vie.

Qui sommes-nous ?

→ Le Réseau Sanctuaire est un mouvement de la société civile, indépendant de tout pouvoir économique ou politique. Son fonctionnement est démocratique et favorise la participation effective de tous ses membres, personnes et organisations, nationaux et migrants.

→ Nous souhaitons que notre ville devienne une ville Sanctuarisée, ouverte, conviviale et juste pour tous, particulièrement pour ceux qui ont le plus besoin de sécurité.
Nous agissons pour que tous les quartiers, les secteurs d’activité et les milieux sociaux de notre ville s’impliquent et deviennent des lieux hospitaliers, des « sanctuaires ».
Dans ce but, nous voulons développer un réseau de personnes et d’organisations, unies sur ces principes et dans l’action, chacun à sa mesure, pour offrir des conditions d’existence dignes, en particulier en termes d’habitat, de travail, de santé, de scolarisation et de formation, de loisirs et de pratiques religieuses.

→ Nous pensons qu’une ville ouverte et accueillante, fondée sur des apports réciproques, est bénéfique pour tout le monde. La sécurité est un souci légitime : elle consiste à être bien avec chacun, et non à se méfier de tous. L’hospitalité nous permet de bâtir un avenir favorable, car elle renoue avec nos valeurs fondamentales.

Partant de la base, le mouvement s’appuie d’abord sur ce qui se fait déjà, et vise à le faire connaître et à susciter des synergies qui vont démultiplier les actions bienveillantes, utiles et efficaces pour faciliter le « bien vivre ensemble ».

Que faire ?

Si vous êtes d’accord avec cette démarche d’ouverture et d’hospitalité, et souhaitez participer au développement de cette initiative, vous pouvez devenir membre actif de ce réseau.

1- Les personnes :
Que pouvons-nous faire en pratique pour rendre notre ville plus accueillante envers celles et ceux qui cherchent ici hospitalité et sécurité ?
Chacun-e doit avant tout se demander : Que puis-je faire pour promouvoir cette démarche dans mes lieux de vie : ma famille, mes proches, mon quartier, mon travail, mes loisirs, mes engagements et mes convictions ?

Cela peut aller :

• d’un sourire à des personnes que je ne connais pas, jusqu’à rejoindre un groupe ou une association de solidarité.
• d’une affichette « Chacun est bienvenu ici » placée dans un lieu de passage, jusqu’à participer à une campagne pour un changement de loi ou de pratique.
• de la conscientisation de mes proches, jusqu’à celle de mes collègues de travail et mes élus.
• de la sensibilisation de mon club sportif pour l’accueil d’enfant de réfugiés, jusqu’à l’organisation d’un événement comme un repas-rencontre, une conférence…

À vous de poursuivre la liste …

Toutes nos actions réunies contribueront à faire de notre ville, une ville plus ouverte et juste.

2- Les organisations :

L’organisation peut être une association, un établissement d’enseignement, une entreprise, un syndicat, un comité de quartier, un organisme religieux, un club sportif, un groupe musical…

Chacune peut :

• faire la promotion de la démarche,
• mettre ses compétences au service du réseau,
• participer à son fonctionnement,
• le soutenir financièrement…

3- Les politiques :

Si les partis politiques ne peuvent adhérer au réseau en tant qu’institution, leurs membres y ont leur place.
Les élus, comme tels, sont invités à soutenir la démarche, afin que le conseil municipal, lorsque le mouvement aura pris suffisamment d’ampleur, reconnaissent la cité comme « ville sanctuarisée », et prenne les mesures nécessaires pour pérenniser une politique d’hospitalité.

Télécharger le tract

Contact :reseau.sanctuaire@google.com

À découvrir aussi
À partager
Petit guide – Lutter contre les préjugés sur les migrants
Avec cette troisième édition, la collection fête ses 10 ans. Un titre historique et plébiscité par les publics associatifs et scolaires à partager et échanger sans modération.
Acheter militant
Faites passer le message avec ce t-shirt « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre » !
Retrouvez tous nos produits militants, faites plaisir à vos proches tout en contribuant au financement de nos actions sur le terrain.