Utilisation des cookiesEn poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.

» retour

Frontières européennes. Défense d’entrer ?

2 juin 2016

Avec ce rapport Frontières européennes. Défense d’entrer ? La Cimade émet des recommandations adressées à l’UE et à ses États membres pour tirer les leçons de l’échec et du coût humain intolérable des politiques menées depuis des décennies.

Alors que les naufrages font chaque semaine l’actualité et que des milliers de Syriens sont contraints de fuir leur pays, l’Union européenne cherche par tout moyen à fermer ses portes et à refouler les personnes. À l’occasion de la sortie du rapport Frontières européennes. Défense d’entrer ? La Cimade décrypte, à partir des observations de terrain, les logiques et la mécanique de contrôle mises en œuvre dans trois lieux symptomatiques : Calais, Ceuta et Melilla et Pozzallo en Sicile.

Empêcher l’accès au territoire européen

L’obsession de l’UE se concentre sur le blocage de l’accès au territoire européen à tout prix, y compris celui de la vie de personnes en quête de protection. Cette politique se traduit par une coopération mis en œuvre dans le but de contenir les « indésirés ». Avec l’accord signé avec la Turquie le 18 mars dernier, l’UE franchit un pas en matière d’externalisation de l’asile qu’elle n’avait jamais osé franchir jusque-là.

Trier et mettre à l’écart

Une fois sur le sol européen, les exilés se confrontent à d’autres obstacles, notamment les mécanismes de tri et de mise à l’écart. Les hotspots mis en place en Italie et en Grèce sont présentés comme une réponse nouvelle à la « crise ». Ce tri existait déjà et ces nouveaux centres fermés marquent plutôt son intensification et sa systématisation. La finalité de ces mécanismes est, pour les États membres, d’intensifier et d’accélérer les expulsions, au mépris des droits fondamentaux des migrants.

L’asile, un droit fondamental à protéger

La coopération entre les États membres de l’UE se concentre principalement sur le volet sécuritaire des politiques migratoires. Quand il est question de mettre en place une véritable politique commune en matière d’accueil des demandeurs d’asile répondant aux obligations internationales, respectueuse de leurs droits fondamentaux, la volonté politique fait défaut et les États ferment leurs frontières. Le partage des responsabilités est inexistant, l’échec de la relocalisation des réfugiés en est la preuve, alors que ce mécanisme était censé permettre plus d’équité.

À la frontière du droit

Le détournement du droit est au service de la logique de répression et de dissuasion. Tantôt le droit est ignoré, contourné, non respecté, tantôt il est utilisé comme outil pour légaliser des pratiques jusque-là illégales. Fin 2015, l’épisode de l’évacuation du bidonville de Calais, avec 1200 exilés enfermés dans sept centres de rétention, est une des démonstrations de l’usage détourné et illégal du droit par un État.

Avec ce rapport Frontières européennes. Défense d’entrer ? La Cimade émet des recommandations adressées à l’UE et à ses États membres pour tirer les leçons de l’échec et du coût humain intolérable des politiques menées depuis des décennies. Elle souligne aussi la solidarité qui se tisse aux frontières et les mobilisations collectives fragilisées par la répression et la criminalisation des acteurs associatifs et militants.

 

Un rapport et des missions en partenariat avec :

Logos_Partenaires

66 pages – pdf 3,93 Mo

ISBN : 978-2-900595-29-9

5 euros disponible ici

 

Download the English summarised version of our Observation Report : European Borders. Keep out ? Illustrated by the situation in Calais, Ceuta and Melilla, and Sicily.

 

» Télécharger le document
À découvrir aussi
À partager
Petit guide – Lutter contre les préjugés sur les migrants
Avec cette troisième édition, la collection fête ses 10 ans. Un titre historique et plébiscité par les publics associatifs et scolaires à partager et échanger sans modération.
Acheter militant
Faites passer le message avec ce t-shirt « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre » !
Retrouvez tous nos produits militants, faites plaisir à vos proches tout en contribuant au financement de nos actions sur le terrain.