Outre-Mer

GUADELOUPE GUYANE LA RÉUNION MAYOTTE

» retour

Charter vers Haïti : expulsion collective de 20 personnes depuis le centre de rétention de Guyane

7 décembre 2018

Dans la nuit du 5 décembre, 20 personnes de nationalité haïtienne ont été transférées depuis le centre de rétention vers l’aéroport afin d’être expulsées collectivement à bord d’un vol organisé par l’administration à destination d’Haïti.

Dans la nuit du 5 décembre, 20 personnes de nationalité haïtienne ont été transférées depuis le centre de rétention vers l’aéroport afin d’être expulsées collectivement à bord d’un vol organisé par l’administration à destination d’Haïti.

Parmi ces personnes se trouvaient des parents indiquant être isolés et laisser en catastrophe leur enfant sur le territoire à la garde d’une voisine ou au mieux d’un proche, un père laissant son nouveau-né ou encore sa compagne enceinte.

Les ruptures familiales occasionnées par ces renvois sont forcément traumatisantes pour les familles et peuvent placer ces enfants en graves difficultés, or leur intérêt doit être considéré en priorité.

D’autres personnes avaient été placées en rétention la veille et ont donc été expulsées à la hâte et sans possibilité de faire examiner leur situation et les conditions de leur enfermement par un juge.

Les 20 personnes ont par ailleurs été informées de leur départ la veille au soir puis emmenées à l’aéroport à 4 heures du matin pour un vol programmé à 10h30.

Ces modalités contreviennent au principe d’information des personnes leur permettant de préparer dignement leur départ.

L’horaire très matinal de leur sortie du CRA pour un vol programmé 6h30 plus tard, pose également la question d’une stratégie qui viserait à éviter que ces personnes exercent leurs droits en rétention avant leur renvoi.

Cette opération intervient dans un contexte de très forte activité au centre de rétention de Guyane depuis plusieurs mois. Au regard des conséquences humaines d’une expulsion, il est impératif que les pouvoirs publics organisent un examen attentif de chaque situation individuelle et garantisse une réponse digne et respectueuse des droits fondamentaux.

 

Signataires du communiqué de presse :

La Cimade

La Ligne des droits de l’Homme – section Cayenne

Réseau éducation sans frontière – Guyane

Sud éducation – Guyane

À découvrir aussi
À partager
Petit guide – Lutter contre les préjugés sur les migrants
Avec cette troisième édition, la collection fête ses 10 ans. Un titre historique et plébiscité par les publics associatifs et scolaires à partager et échanger sans modération.
Acheter militant
Faites passer le message avec ce t-shirt « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre » !
Retrouvez tous nos produits militants, faites plaisir à vos proches tout en contribuant au financement de nos actions sur le terrain.