fbpx
Outre-Mer

» retour

Décollage du charter pour finalement neuf personnes : un passage en force qui coûte cher au respect des droits comme au portefeuille

17 décembre 2020

Le charter vers Haïti aura finalement décollé pour neuf personnes. Parmi elles, plusieurs résidaient depuis de nombreuses années en Guadeloupe ou avaient des familles sur place. Le maintien à toute force de ce charter s’assimile davantage à un coup de comm politique, organisé envers et contre une mobilisation massive.

Communiqué de presse du groupe Cimade de Guadeloupe – 11 décembre 2020

 

Parmi les personnes expulsées, plusieurs résidaient depuis de nombreuses années en Guadeloupe, jusqu’à 30 ans ! Un trentenaire était même arrivé adolescent dans notre archipel ou il a suivi toute sa scolarité sans avoir aucun lien avec son pays d’origine depuis cette époque.

Elles avaient également des familles en Guadeloupe, desquelles elles ont été arrachées. Souvent les membres de leur famille étaient de nationalité française ou présents de façon régulière sur le territoire. Trois des hommes expulsés vont devenir père d’ici quelques jours. Un de ces enfant à naître sera français à sa naissance.

Par ailleurs, deux personnes avaient déposé des demandes d’asile en cours d’étude et ne pouvaient donc légalement pas être expulsées.

Enfin, le maintien à toute force de ce charter, en dépit d’un nombre de passagers passé de 30 à 9, semble absurde et s’assimile davantage à un coup de comm politique. Ce gaspillage d’argent public dans le contexte économique et sanitaire que connaît actuellement la Guadeloupe doit nous alerter.

De nombreuses associations , organisations, collectifs et initiatives citoyennes de tous horizons se sont unis contre ce charter et pour la dignité des personnes étrangères.

Merci à tous ! Le combat continue, « L’humanité passe par l’autre ».

 

Sur le même sujet:

« Non au charter vers Haïti – OUI à la solidarité avec nos frères haïtiens! »

« Grand rassemblement le 5 décembre à Pointe-à-Pitre pour dire non au charter vers Haïti »

Auteur: Région Outre-Mer

Partager sur Facebook Partager sur Twitter
À découvrir aussi
À partager
Petit guide – Lutter contre les préjugés sur les migrants
Avec cette troisième édition, la collection fête ses 10 ans. Un titre historique et plébiscité par les publics associatifs et scolaires à partager et échanger sans modération.
Acheter militant
Faites passer le message avec ce t-shirt « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre » !
Retrouvez tous nos produits militants, faites plaisir à vos proches tout en contribuant au financement de nos actions sur le terrain.