Outre-Mer

GUADELOUPE GUYANE LA RÉUNION MAYOTTE

» retour

La Réunion : expulsion de huit demandeurs d’asile sri-lankais en toute opacité

10 octobre 2018

Mardi 9 octobre 2018, huit demandeurs d’asile débarqués par bateau samedi au Port ont été expulsés par la police aux frontières dans leur pays d’origine. Ils ont été enfermés quatre jours dans la zone d’attente de l’aéroport. La Cimade s’inquiète de l’opacité de la procédure et ne sait pas s’ils ont été en mesure d’exercer leurs droits.

Communiqué de presse

 

Dès leur arrivée sur le sol français à La Réunion, au Port, les huit demandeurs d’asile qui ont traversé l’Océan Indien à bord d’un bateau de pêche, ont été privés de liberté et enfermés dans la zone d’attente de l’aéroport de Gillot à Saint-Denis. Enfermer plutôt que protéger semble être la devise des autorités.

Manifestement, les personnes ont fui leur pays et pris des risques en mer pour demander la protection à la France. Il est donc très probable qu’ils aient tenté d’exprimer leur volonté de demander l’asile. La Cimade n’est pas habilitée à intervenir en zone d’attente et n’a pas rencontré les personnes, mais d’après les informations recueillies par la presse, cette situation opaque soulève plusieurs interrogations :

  • Les personnes ont-elles été accompagnées d’interprètes dans la procédure ?
  • Ont-elles été informées de leurs droits ?
  • Ont-elles été en mesure de déposer une demande d’asile ? de faire un recours contre le refus d’entrée sur le territoire au titre de l’asile sous 48 heures ? L’effet suspensif de ce recours a-t-il été garanti ?

Enfin, il semblerait qu’une personne était mineure et non accompagnée. La loi prévoit qu’il soit dans ce cas nommé un administrateur ad’hoc pour l’accompagner dans la procédure. Aucun élément ne semble indiquer que tel a été le cas.

La précipitation avec laquelle la police aux frontières et la préfecture de La Réunion ont mis en œuvre l’expulsion de ces personnes inquiète fortement La Cimade, notamment sur la violation éventuelle du principe de non-refoulement des demandeurs d’asile.

À découvrir aussi
À partager
Petit guide – Lutter contre les préjugés sur les migrants
Avec cette troisième édition, la collection fête ses 10 ans. Un titre historique et plébiscité par les publics associatifs et scolaires à partager et échanger sans modération.
Acheter militant
Faites passer le message avec ce t-shirt « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre » !
Retrouvez tous nos produits militants, faites plaisir à vos proches tout en contribuant au financement de nos actions sur le terrain.