fbpx
Nord-Picardie

» retour

Permanences hors les murs

29 mars 2021

Durant 3 mois, les bénévoles lillois ont tenu des permanences dans les lieux de distributions des Restos du cœur, pour favoriser l’accès aux droits des publics étrangers, et faire échec au phénomène d’isolement et de résignation.

Au cours de ce premier trimestre 2021, les bénévoles de la Cimade Lille ont déplacé leur permanence dans les locaux des Restos du cœur. Tenues lors des distributions alimentaires, ces permanences hors les murs, aussi appelées nomades, se sont adressées aux personnes bénéficiaires des Restos, pouvant ainsi « profiter » de leur venue pour obtenir une information sur leurs droits et un accompagnement dans leurs démarches. Les permanences ont tourné sur 3 sites (Faubourg de Béthune, Wazemmes puis Lille Sud), avec à chaque fois une présence deux fois par semaine, sur une durée de 2 à 3 semaines.

 

Le bilan de cette expérimentation, qui visait à aller à la rencontre des personnes exilées en cette période de crise sanitaire, est très positif pour la douzaine de bénévoles mobilisés. Sept personnes ont été reçues en moyenne par permanence, soit une centaine au total sur 3 mois. Selon les situations, les personnes ont été renseignées sur place, ou orientées vers un rendez-vous dans nos locaux lillois pour un accompagnement plus approfondi.

 

Cette action nous a permis de toucher des personnes qui ne se seraient pas déplacées jusqu’à nous, en raison de contraintes d’horaire, de difficultés de déplacement ou encore de leur isolement. Nous avons également rencontré un grand nombre de personnes ayant abandonné, parfois même depuis des années, leurs démarches administratives, découragées par leurs technicités ou à la suite de blocages rencontrés. Un renoncement qui s’explique aussi par la dématérialisation des procédures de dépôt de demandes de titre de séjour en Préfecture qui a eu pour conséquence de multiplier les situations de précarité administrative.

 

Dans ce contexte d’isolement sanitaire, en plus de l’accélération de la dématérialisation, du ralentissement des réponses administratives, c’est surtout l’absence d’interlocuteurs qui plonge en plein désarroi les personnes étrangères.

 

C’est pourquoi, les bénévoles engagés sur cette action envisagent de poursuivre ces permanences nomades lors de la prochaine campagne d’été des Restos du cœur, et remercient vivement les centres qui les ont accueillis. Des contacts sont en cours avec d’autres sites, avec ce même objectif : aller vers l’autre !

Auteur: Région Nord-Picardie

Partager sur Facebook Partager sur Twitter
À partager
Petit guide – Lutter contre les préjugés sur les migrants
Avec cette troisième édition, la collection fête ses 10 ans. Un titre historique et plébiscité par les publics associatifs et scolaires à partager et échanger sans modération.
Acheter militant
Faites passer le message avec ce t-shirt « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre » !
Retrouvez tous nos produits militants, faites plaisir à vos proches tout en contribuant au financement de nos actions sur le terrain.