» retour

Interdire l’enfermement administratif des enfants

5 novembre 2019

15 associations, dont La Cimade, interpellent les député·e·s pour qu’enfin une proposition de loi soit déposée pour interdire l’enfermement administratif des enfants.

 

Aujourd’hui, 15 associations et syndicats rendent publique une lettre ouverte adressée aux député·e·s les appelant à déposer une proposition de loi pour interdire l’enfermement administratif des enfants.

En septembre 2018, suite aux débats lors de l’examen de la loi « Asile Immigration », plusieurs députés de la majorité ont lancé un groupe de travail avec pour objectif la rédaction d’une proposition de loi interdisant l’enfermement administratif des enfants.

Un an plus tard les résultats des travaux ne sont toujours pas rendus publics, alors que le nombre d’enfants enfermés en rétention et en zone d’attente grandit depuis le début de l’année et que les conditions d’enfermement se détériorent.

Cette lettre ouverte est un appel aux députés à suivre leurs engagements et déposer la proposition de loi qui permettra de mettre un terme définitif à l’enfermement administratif des enfants en France.

En ce 30e anniversaire de la Convention internationale des droits de l’enfant, il est plus que jamais nécessaire au-delà des engagements, de passer aux actes pour rendre effectifs les droits de l’enfant.

Auteur: Service communication

Partager sur Facebook Partager sur Twitter

À découvrir aussi
À partager
Petit guide – Lutter contre les préjugés sur les migrants
Avec cette troisième édition, la collection fête ses 10 ans. Un titre historique et plébiscité par les publics associatifs et scolaires à partager et échanger sans modération.
Acheter militant
Faites passer le message avec ce t-shirt « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre » !
Retrouvez tous nos produits militants, faites plaisir à vos proches tout en contribuant au financement de nos actions sur le terrain.