» retour

Fiche conseils prison-rétention

26 mars 2019

Principales informations à réunir en cas de risque de placement en rétention administrative en Île-de-France à la levée d’écrou d’une personne détenue.

En 2018, 383 personnes enfermées au centre de rétention administrative (CRA) du Mesnil-Amelot y ont été transférées depuis un établissement pénitentiaire (soit directement, soit après un refus de vol à l’aéroport), ce qui en fait la principale condition d’interpellation. Si les personnes peuvent être transférées depuis des prisons partout en France, elles se situent essentiellement en Île-de-France : Fleury-Mérogis (117 personnes transférées au Mesnil-Amelot en 2018), Fresnes (83), Villepinte (37), Meaux-Chauconin (27), Nanterre (25) et Osny-Pontoise (24). La marge de manœuvre juridique pour intervenir en défense de ces personnes à leur arrivée au CRA est extrêmement réduite :

  • Les délais de recours contre les décisions d’éloignement sont de 48h, à compter de la notification en prison ;
  • Le placement en CRA a lieu la plupart du temps le vendredi soir ou le samedi matin, quand les associations d’aide à l’exercice des droits sont en sous-effectif voire absentes ;
  • Les délais de recours contentieux ne sont pas prorogés le week-end.

 

» Télécharger le document

Auteur: Service communication

Partager sur Facebook Partager sur Twitter
À découvrir aussi
À partager
Petit guide – Lutter contre les préjugés sur les migrants
Avec cette troisième édition, la collection fête ses 10 ans. Un titre historique et plébiscité par les publics associatifs et scolaires à partager et échanger sans modération.
Acheter militant
Faites passer le message avec ce t-shirt « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre » !
Retrouvez tous nos produits militants, faites plaisir à vos proches tout en contribuant au financement de nos actions sur le terrain.