Ile-de-France Champagne Ardennes

» retour

Relaxe pour Caroline : la solidarité enfin reconnue !

5 mars 2019

Poursuivie pour s’être opposée pacifiquement à une expulsion brutale alors qu’elle partait en congés, Caroline a finalement été reconnue non coupable du délit « d’entrave à la circulation d’un aéronef ».

En juillet dernier, Caroline, son compagnon et sa fille étaient montés à bord d’un avion d’Air France à destination d’Erevan. Ils devaient passer leurs premières vacances ensemble en Arménie. Pour s’être exprimée contre l’expulsion d’une personne étrangère avant le décollage de l’avion, la jeune femme avait été séparée de sa famille, descendue de l’avion puis poursuivie pour « délit de solidarité ».

Elle a finalement été reconnue non coupable du délit « d’entrave à la circulation d’un aéronef ». La mobilisation le jour de son procès et le soutien financier pour l’aider à payer les frais d’avocat·e ont été très importants pour elle.

Les bonnes nouvelles arrivent aussi et montrent que des personnes poursuivies pour « délit de solidarité » peuvent être relaxées et les juridictions reconnaître le sens solidaire de leur actions !

Malgré le soulagement, il est important de rappeler que toutes ces procédures auraient pu être évitées si les autorités ne s’étaient pas lancées dans ces poursuites inutiles. Il est grand temps de mettre fin au délit de solidarité !

Témoignage de Caroline à relire ici : https://www.lacimade.org/agenda/rv-le-17-janvier-en-solidarite-et-refus-du-delit-de-solidarite/

À découvrir aussi
À partager
Petit guide – Lutter contre les préjugés sur les migrants
Avec cette troisième édition, la collection fête ses 10 ans. Un titre historique et plébiscité par les publics associatifs et scolaires à partager et échanger sans modération.
Acheter militant
Faites passer le message avec ce t-shirt « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre » !
Retrouvez tous nos produits militants, faites plaisir à vos proches tout en contribuant au financement de nos actions sur le terrain.