Utilisation des cookiesEn poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.

Nos actions

Droit d’asile

Le droit d’asile est « un droit ultime » : la protection contre un risque de persécution. Il est internationalement reconnu par la Convention de Genève de 1951 et inscrit dans la Constitution française.

Défense du droit d’asile

Le droit d’asile est « un droit ultime » : la protection contre un risque  de persécution.  Il est internationalement reconnu par la Convention de Genève de 1951  et inscrit dans la Constitution française.

On observe pourtant depuis 25 ans , en France comme en Europe, une dérive des États vers des interprétations  minimalistes de la protection qui est mise sous le boisseau de l’ordre public et de la gestion des flux migratoires.

La Cimade, fondée en 1939 pour venir en aide aux personnes déplacées par la guerre, œuvre quotidiennement à travers ses nombreuses permanences locales, pour le respect du droit d’asile. Dès leur arrivée en France, les demandeurs d’asile sont confrontés à de nouveaux obstacles ; à des zones de non-droit, à des cadres juridiques multiples et à des procédures administratives obscures et interminables. Démunis, ne parlant pas la langue et ne connaissant pas la législation, ils n’ont presque aucune chance de trouver leur chemin dans ce maquis administratif. A chaque étape de ce parcours, la Cimade accueille, écoute, conseille et oriente les demandeurs.

La Cimade ne se limite pas à une aide juridique mais accueille et héberge les demandeurs d’asile dans le centre d’accueil pour demandeurs d’asile de Béziers et les réfugiés dans le centre international de Massy.

Cette action de terrain, et cette vision d’ensemble du processus et des enjeux de l’asile permettent à la Cimade de prendre part à divers débats et consultations à l’échelle nationale ou européenne. La Cimade participe à la Coordination Française pour le Droit d’Asile (CFDA) qui tente de répondre à l’urgence de la situation et à l’insuffisance de l’action publique.
La Cimade apporte son expertise, veille à ce que les politiques européennes ne s’inspirent pas des politiques nationales les plus répressives, et à ce que soient respectés les droits fondamentaux des êtres humains.

La Cimade s’efforce, avec ses partenaires associatifs, d’agir pour que l’esprit de la Convention de Genève, et notamment le devoir de protection qu’elle implique, reste au cœur des textes législatifs en préparation.

> Lire les dernières actualités sur la thématique Droit d’asile