« Toutes les actus
S'informer

» retour

Conseils pratiques pour formuler une demande d’aide juridictionnelle à la CNDA

28 janvier 2019

Conseils pratiques pour formuler une demande d’aide juridictionnelle à la CNDA et un recours : modèle de requête sommaire, modèle d’AJ, calculateur du délai, shéma, etc.

La loi du 10 septembre 2018 a modifié les règles pour demander l’aide juridictionnelle à la Cour nationale du droit d’asile (CNDA).

La loi prévoit une aide juridictionnelle pour tous les demandeurs d’asile présentant un recours à la CNDA.

La demande peut être formulée sur papier libre avec la formule « je demande l’aide juridictionnelle » et être adressée par courrier ou par télécopie  à :

Cour nationale du droit d’asile

Bureau d’aide juridictionnelle
35 rue Cuvier
93558 Montreuil sous Bois Cedex
Télécopie : 01 48 18 43 11 (voie la plus simple pour faire la demande)

Elle doit être formulée dans le délai de quinze jours après la notification du rejet de l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA) qui est faite pour l’instant  par lettre recommandée. (un portail électronique doit être mis en place à moyen terme).

  1. Si vous avez reçu en mains propres le courrier de l’OFPRA par le facteur ou si vous êtes allés le chercher  à la poste (qui le garde pendant quinze jours), c’est la date de remise qui est prise en compte. Une fois la demande formulée,  Le bureau d’aide juridictionnelle de la CNDA  instruit votre demande d’aide juridictionnelle dans un délai de quinze jours ou plus long.
  2.  L‘aide juridictionnelle est accordée de plein droit. La décision qui vous est notifiée par lettre recommandée et précise le nom de l’avocat qui va la recevoir. Si vous avez choisi un·e avocat·e, qui  a accepté de vous assister au titre de cette aide, c’est ce ·tte dernier·e qui est désigné·e. Sinon, la cour en désigne un·e parmi  une liste d’avocat·e·s, établie par  les barreaux de la région Ile-de-France. Si vous êtes en outremer (Guadeloupe, Martinique, Guyane, La Réunion, Mayotte ou Nouvelle Calédonie), c’est un·e avocat·e du département qui vous est désigné·e. Si vous êtes convoqué·e à Nancy ou à Lyon pour une audience par visioconférence, un·e avocat·e local·e est désigné·e.
  3. L’avocat·e dispose, à compter de cette décision, d’un délai variable en fonction du délai entre la notification de la décision OFPRA et votre demande d’aide juridictionnelle, car la loi prévoit que l’aide juridictionnelle suspend le délai et l’interrompt plus. voir calculateur de délai.

Exemple  vous recevez la décision de l’OFPRA le 1er février 2019 et vous demandez l’aide juridictionnelle à la CNDA, le 2 février. Le bureau d’aide juridictionnelle vous répond le 17 février 2019. Le recours doit être déposé un mois moins un jour à compter de cette date soit le 16 mars 2019.  Si vous faites la demande,  le 15 février 2019, et que la décision du bureau d’aide juridictionnelle vous est notifiée le 1er mars, le recours doit être déposée dans le délai d’un mois moins quatorze jours soit le 16 mars.

L’avocat·e  qui est désigné·e par la CNDA et qui a donc accepté d’être payé·e par l’aide juridictionnelle,  ne peut exiger que vous envoyez vous-même le recours . Vous devez cependant prendre contact avec lui ou elle le plus rapidement possible pour lui adresser les pièces de votre demande pour qu’il/elle puisse rédiger un recours recevable. Si vous n’arrivez pas à le·la contacter ou si  l’avocat·e refuse de faire le recours, vous pouvez adresser un recours à la CNDA même après l’expiration du délai en expliquant l’incident. Un·e autre avocat·e peut vous être désigné·e par le bureau d’aide juridictionnelle.

Si vous n’avez pas reçu ce courrier ou n’êtes pas allés le chercher, c’est la date de l’avis de passage du facteur (papier jaune) qui compte. Cela veut dire que le délai pour  demander l’aide juridictionnelle est expirée et que si vous la demandez, elle sera rejetée. Vous ne pourrez pas être assisté d’un avocat gratuit.

Dans ce cas, si vous ne demandez pas l’aide juridictionnelle,  vous devez faire le recours dans un délai d’un mois à compter de la notification de la décision de rejet de l’OFPRA, soit la date indiquée sur l’avis de passage.

 

Modèle de demande d’aide juridictionnelle

Modèle de recours sommaire

Calculateur du délai de recours

 

 

À découvrir aussi
À partager
Petit guide – Lutter contre les préjugés sur les migrants
Avec cette troisième édition, la collection fête ses 10 ans. Un titre historique et plébiscité par les publics associatifs et scolaires à partager et échanger sans modération.
Acheter militant
Faites passer le message avec ce t-shirt « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre » !
Retrouvez tous nos produits militants, faites plaisir à vos proches tout en contribuant au financement de nos actions sur le terrain.