fbpx
Sud-Ouest

» retour

Journée de décryptage du 11 juin 2021 : le programme

26 mai 2021

Le 11 juin prochain, de 9h30 à 16h15 se tiendra la journée de décryptage, « Visible, invisible : discours et réalités aux frontières ». Elle cherchera à interroger la dualité des frontières, parfois visibles, d’autres fois invisibles, et la réalité de ce qui s’y passe, parfois visibilisé, souvent invisibilisé. Cette journée est coorganisée par la région Sud Ouest et le service Solidarités Internationales de la Cimade

Le contexte pandémique mondial des derniers mois a donné lieu à la réactivation de frontières qu’une partie de la population, notamment européenne, avait presque oubliées. La situation, qui perdure aujourd’hui, a mis les frontières au centre des préoccupations et de l’actualité médiatique. Pourtant, les restrictions de mouvement et de circulation sont vraies de tous temps : des frontières invisibles pour certains sont bien visibles pour d’autres, et parfois matérialisées ailleurs qu’aux limites du territoire à atteindre.

La réalité complexe et multiple de ce qui se passe aux frontières est appréhendée de manière partielle par l’opinion publique, soumise aux prises de parole et à la couverture médiatique déséquilibrée offerte aux acteurs associatifs ou autres, aux personnes concernées et aux pouvoirs décisionnaires. La médiatisation à outrance de certains évènements, le traitement médiatique de drames impliquant des êtres humains, uniquement appréhendés en tant que flux migratoires à réguler, sans considération pour le respect des droits humains, impactent l’opinion publique : le discursif façonne nos imaginaires.

Cette journée de décryptage cherchera à interroger la dualité des frontières, parfois visibles, d’autres fois invisibles, et la réalité de ce qui s’y passe, parfois visibilisé, souvent invisibilisé. Elle mettra en lumière le travail mené pour rendre compte de ce qui a vocation à rester caché et les mobilisations collectives, certaines transfrontalières, qui visent à dénoncer les atteintes aux droits fondamentaux des personnes migrantes de part et d’autre des frontières.

PROGRAMME DE LA JOURNÉE

9h30 : mots de bienvenue

9h40 à 10h00 : introduction

10h00 à 10h50 : première table ronde

10h50 à 11h20 : débat avec le public

11h20 à 11h40 : pause

11h40 à 12h30 : deuxième table ronde

12h30 à 13h00 : débat avec le public

13h à 14h00 : pause déjeuner

14h00 à 14h45 : troisième table ronde

15h00 à 15h30 : débat avec le public  (maximum 15h45)

15h45 : conclusion

Introduction : Penser la frontière, passer la frontière

🔹 Yves Pascouau, chercheur à l’Université de Nantes, Directeur des programmes de l’association Res Publica, fondateur de l’association European Migration Law

Ces propos introductifs nous permettront de revenir sur le concept de frontière, sur la déclinaison de ses formes concrètes sur les territoires et les statuts différenciés qu’elle induit pour celles et ceux qui la côtoient et la traversent. Nous observerons l’asymétrie de la frontière et son impact sur la qualification des migrations, tantôt régulières ou irrégulières.

Frontières mouvantes et effets d’optiques

Table ronde introduite et modérée par Anne-Sophie Wender, chargée de mission, Pôle Solidarités Internationales – Europe, La Cimade

Loin d’être un concept strictement symbolique, les frontières constituent une réalité qui affecte la vie des personnes. A quels objectifs politiques répondent leur matérialisation ou au contraire leur invisibilisation ? Quel message, assumé ou non, est envoyé et à destination de qui ?

 

Rendre visible la frontière : les outils étatiques

🔹 Claire Rodier , juriste, directrice du GISTI (Groupe d’information et de soutien des immigrés), co-fondatrice du réseau euro-africain Migreurop

Externalisation : des frontières européennes qui reculent, l’exemple du Niger

🔹 Florence Boyer, chargée de recherche à l’Institut de Recherche pour le Développement, Institut de Recherche pour le Développement (IRD), Unité de Recherches Migrations et Société (URMIS), Université de Paris / Denis Diderot

Les migrations sous pandémie : le contrôle des frontières à Mayotte

🔹  Solène Dia, chargée de projet régional Mayotte, La Cimade Outre-mer

Echanges avec le public

*********** Pause***********

 

Médiatisation et invisibilisation : la bataille de l’information

Table ronde introduite et modérée par Elsa Putelat, réalisatrice et intervenante juridique en centre de rétention administrative, La Cimade Sud-Ouest

L’accès à des informations vérifiées et circonstanciées sur la situation aux frontières constitue un enjeu politique et médiatique crucial pour de nombreux acteurs. Cette table ronde propose d’examiner les dynamiques et tensions à l’œuvre autour de la médiatisation de certaines données ou évènements. Face à d’autres informations que certains acteurs cherchent sciemment à invisibiliser, de quelle manière la société civile se mobilise pour rendre visibles les conséquences des politiques migratoires qu’elles dénoncent ?

Mort.e.s et disparu.e.s sur les routes : des vies derrière les chiffres

🔹 Charles Heller, co-président de Migreurop, chercheur et co-directeur du projet Forensic Oceanography à l’université Goldsmiths

Décrypter le discours de criminalisation

🔹 Nejma Brahim, journaliste spécialiste des migrations, Mediapart

Enquêter et rendre compte : l’envers de l’action de Frontex en Afrique de l’Ouest

🔹  Lydie Arbogast, responsable des questions européennes, La Cimade et Moustapha Kémal Kébé, chargé de projet, Réseau Migration Développement (REMIDEV)

Echanges avec le public

*********** PAUSE DEJEUNER ***********

Se mobiliser par-delà les frontières : solidarités et résistances

Table ronde introduite et modérée par Pierre Grenier, Délégué national en région, La Cimade Sud-Ouest

Cette table ronde mettra en lumière les acteurs qui produisent et diffusent des analyses permettant d’informer et d’alerter sur les réalités aux frontières. De quelles manières les associations utilisent les données récoltées ? Comment s’organisent les solidarités transfrontalières dans les zones concernées ? 

Militer aux frontières françaises

🔹 Agnès Lerolle, chargée de projet, Coordination d’action aux frontières intérieures (CAFI)

Loujna Tounkaranke: expérience des mobilisations transfrontalières en Afrique de l’ouest et du nord

🔹  Myriam Tixier, chargée de mission au pôle Solidarités Internationales, La Cimade, et Amadou Mbow, secrétaire général de l’Association Mauritanienne des Droits de l’Homme (AMDH) et co-président du réseau euro-africain Migreurop

 

Echanges entre les intervenant·e·s et avec le public

***********

 

Conclusion, par la présidence de La Cimade Sud-Ouest

Fin de la journée à 16h15

Le présent projet est cofinancé par l’Agence Française de Développement

 

Auteur: Région Sud-Ouest

Partager sur Facebook Partager sur Twitter
À découvrir aussi
À partager
Petit guide – Lutter contre les préjugés sur les migrants
Avec cette troisième édition, la collection fête ses 10 ans. Un titre historique et plébiscité par les publics associatifs et scolaires à partager et échanger sans modération.
Acheter militant
Faites passer le message avec ce t-shirt « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre » !
Retrouvez tous nos produits militants, faites plaisir à vos proches tout en contribuant au financement de nos actions sur le terrain.