Sud-Ouest

» retour

Politique française d’expulsion : des vies en danger

20 octobre 2019

5 ressortissants afghans sont enfermés au centre de rétention de Cornebarrieu

Le 14 octobre 2019, la préfecture du Tarn a expulsé un ressortissant afghan vers Kaboul.

Ce jeune homme avait fui son pays à l’âge de 12 ans avant de rejoindre la France en 2005. Après avoir été pris en charge dans un foyer pour mineur à Paris, il avait rejoint le Tarn en 2011. Fragilisé et livré à lui-même, il n’avait jamais entamé de démarches pour obtenir le droit de rester en France. Il a été placé au centre de rétention de Cornebarrieu le 19 septembre puis expulsé vers l’Afghanistan où il n’a plus d’attache. Sa vie y est menacée notamment en raison d’un contexte général explosif.

Son cas n’est pas isolé : actuellement cinq autres ressortissants afghans sont enfermés au centre de rétention de Cornebarrieu. L’un d’entre eux fait l’objet d’une procédure d’expulsion directe vers Kaboul. Les quatre autres sont visés par une procédure de réadmission Dublin vers l’Autriche, l’Allemagne ou la Suède. Dès leur arrivée dans ces pays, ils risquent eux aussi une expulsion rapide vers l’Afghanistan.

Tous ont fui leur pays car leur vie y été menacée. Ils sont dans un état de grande vulnérabilité du fait de leur parcours migratoire, avec pour certains des troubles psychiatriques liés aux traumatismes vécus.

Le 18 septembre, La France a ratifié un accord passé entre l’UE et l’Afghanistan, en vue de multiplier les expulsions vers ce pays malgré la situation sur place.

Les expulsions de personnes vers des pays en guerre se multiplient. Elles deviennent une pratique courante observée dans les centres de rétention et concernent aussi des pays comme le Soudan, l’Erythrée, l’Irak ou encore la Somalie.

La Cimade dénonce cette politique irresponsable qui viole les textes internationaux et européens, et met en danger la vie de personnes directement menacées à leur retour dans leur pays.

 

 

Auteur: Région Sud-Ouest

Partager sur Facebook Partager sur Twitter
À découvrir aussi
À partager
Petit guide – Lutter contre les préjugés sur les migrants
Avec cette troisième édition, la collection fête ses 10 ans. Un titre historique et plébiscité par les publics associatifs et scolaires à partager et échanger sans modération.
Acheter militant
Faites passer le message avec ce t-shirt « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre » !
Retrouvez tous nos produits militants, faites plaisir à vos proches tout en contribuant au financement de nos actions sur le terrain.