Ile-de-France

» retour

Présentation de La Cimade Ile-de-France

La région se compose de 17 lieux ou groupes locaux et compte plus de 464 adhérent.es.
La région compte aujourd’hui plus de 421 bénévoles actifs, une équipe de 7 salarié.es au sein de la délégation régionale, de 11 salarié.es au Centre Provisoire d’Hébergement à Massy et de 10 salarié.es, dont un coordinateur, au centre de rétention du Mesnil-Amelot.

Chaque année un bilan de nos projets et actions est réalisé.

L’accompagnement dans l’accès à leurs droits des personnes exilées

Au regard de la diversité des publics reçus et de la complexité des demandes, notre activité de permanences de soutien et de conseil juridique est organisée en 7 axes :

  • Un accueil généraliste situé au siège de La Cimade IDF.
  • Des permanences généralistes sur les questions de séjour.
  • Des permanences dédiées aux demandeurs d’asile.
  • Des permanences spécifiques pour les femmes et personnes étrangères victimes de violences.
  • Une permanence d’accès aux droits des étrangers malades en situation précaire.
  • Des permanences pour les personnes étrangères ayant fait l’objet d’une mesure d’éloignement

En 2018, plus de 40 700 personnes ont été renseignées ou accompagnées dans leurs démarches dans le cadre des permanences de la région.

L’hébergement de personnes réfugiées au CPH de Massy

Depuis le début des années 60, le Centre international Cimade de Massy a accueilli plus de 5 000 personnes, hommes et femmes, étudiants et réfugiés, venant de plus de 100 pays.
Aujourd’hui, plus de 80 réfugiés statutaires, de 30 nationalités différentes, vivent sur ce site et 40 autres en appartements situés dans le département de l’Essonne. Les personnes accueillies mettent en place avec l’équipe du centre leur projet d’insertion en France.

L’accompagnement des personnes étrangères détenues

L’action de la Cimade en prison est fondamentale pour aider les personnes étrangères à avoir accès à leurs droits et préparer leur sortie dans la dignité.
En région Ile-de-France, La Cimade intervient dans 5 établissements pénitentiaires : Maison d’arrêt de Bois d’Arcy (Yvelines), Centre pénitentiaire de Fresnes (Val-de-Marne), Maison d’arrêt d’Osny (Val d’Oise), Maison centrale de Poissy (Yvelines), Maison d’arrêt de Versailles (Yvelines).
Les bénévoles de la Cimade accompagnent les personnes détenues dans leurs démarches de demande ou de renouvellement de titre de séjour, d’aménagement de peine ou de contestation des mesures d’expulsion du territoire.
En 2018, 255 personnes étrangères détenues ont été accompagnées.

L’Aide à l’exercice effectif des droits au centre de rétention administrative du Mesnil-Amelot

La Cimade intervient dans 8 centres de rétention afin d’y assurer un accompagnement humain des personnes enfermées et de les aider dans l’exercice de leurs droits, dont le centre du Mesnil-Amelot situé près de l’aéroport de Roissy.
Une équipe de 10 salarié.es est mobilisée pour intervenir auprès des personnes étrangères privées de liberté au CRA 2 et au CRA 3 du Mesnil-Amelot en attente de leur expulsion du territoire français. Outre cette activité d’accompagnement, l’équipe assure un travail de témoignage, de sensibilisation (notamment par le biais de la Crazette) et de plaidoyer pour dénoncer les conditions de rétention, leurs conséquences humaines dramatiques, et les pratiques illégales des administrations.
Chacun de ces deux centres peut enfermer jusqu’à 120 personnes et le CRA 2 est habilité à recevoir des femmes et des familles accompagnées d’enfants.
En 2018, 2827 personnes ont été enfermées dans ces centres.

Les actions de sensibilisation et le festival Migrant’scène

De nombreuses actions de sensibilisation sont développées dans la région, à destination des publics scolaires, des partenaires associatifs, des travailleurs sociaux, des collectifs citoyens qui se posent des questions sur l’accueil des personnes migrantes en Europe et dans leur propre commune…
Tous les ans, le festival de la Cimade Migrant’scène se décline en novembre dans plusieurs lieux de l’Île-de-France autour de débats, de rencontres, spectacles vivants, ateliers artistiques, créations collectives…
Outre le festival, se construisent toute l’année des actions de sensibilisation, notamment autour d’animation de séances auprès d’un public jeune.
Pour l’ensemble de ces projets, de nouveaux outils sont créés chaque année et de nombreux partenariats montés avec des établissements culturels, des équipes pédagogiques d’établissements scolaires  et des artistes.

Se former et former

Chaque année, des formations internes à destination des bénévoles sont organisées sur, entres autres, l’histoire, les valeurs et le fonctionnement de la Cimade, les aspects juridiques de l’accompagnement des personnes étrangères dans leurs parcours administratifs, sur la posture de l’animateur dans les actions de sensibilisation…
Le programme comprend un cycle de formations pour les nouveaux bénévoles, des modules de formations thématiques et de la formation continue. Ces formations sont animées par une équipe de formateurs composée de salarié.es et de bénévoles.
Plus de 550 stagiaires assistent chaque année à une formation.

L’équipe régionale assure également une activité de pôle ressource externe dédiée aux partenaires associatifs et institutionnels. Fort de notre pratique de terrain, les équipes assurent un travail important de formation et de mutualisation à travers des permanences téléphoniques ressources sur différentes thématiques, et des formations extérieures.
En 2018, 10 formations ont été dispensées, soit 450 personnes formées, dont une majorité de travailleur.ses du social.

Les actions de plaidoyer

A partir des constats de terrain, des actions de plaidoyer sont développées au niveau local et régional en lien avec l’équipe du siège et avec nos partenaires associatifs.
Ce plaidoyer touche l’ensemble des thématiques sur lesquelles nous travaillons : le droit au séjour ; les droits des personnes demandant l’asile ou réfugiées ; l’accès aux droits des étranger.es malades ; les personnes étrangères victimes de violences ; l’accès à la justice ; la protection contre l’expulsion des personnes étrangères.

 

Coordonnées des groupes locaux de la Cimade IDF

GL du Val d’Oise – Bernard Genes, valdoise@lacimade.org
GL de Paris-Luxembourg, Dominique Kerouedan
GL de Paris-Gobelins, Saname Oftadeh et Agnès Blondel
GL de Paris-Batignolles, Isabelle Arrago-Genuini
GL de Montreuil, Dominique Margot, cimade.montreuil.dm@gmail.com
GL des Yvelines
, Anne Fontibus et Pierre Smadja, cimade78@gmail.com
GL Nord Essonne-Antony, Denis Champain

Nos partenaires financiers

La Cimade Île-de-France remercie ses partenaires financiers, certains de longue date, qui permettent de poursuivre nos actions en faveur des personnes migrantes et exilées et de contribuer à un changement de regard sur les personnes étrangères.


 

Direction Départementale de la Cohésion Sociale (DDCS 91)
Direction interrégionale des services pénitentiaires de Paris
Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale d’Ile de France (DRJSCS)
Direction régionale aux droits des femmes et à l’égalité (DRDFE)
Direction Départementale de la Cohésion Sociale (DDCS 91)
Fondation Mutuelle Plus

 

 

 

Partager sur Facebook Partager sur Twitter
À partager
Petit guide – Lutter contre les préjugés sur les migrants
Avec cette troisième édition, la collection fête ses 10 ans. Un titre historique et plébiscité par les publics associatifs et scolaires à partager et échanger sans modération.
Acheter militant
Faites passer le message avec ce t-shirt « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre » !
Retrouvez tous nos produits militants, faites plaisir à vos proches tout en contribuant au financement de nos actions sur le terrain.