Sud-Ouest

» retour

Enfermé en rétention de Bastia à Toulouse

15 mars 2019

Témoignage vidéo de M. Chaoui, enfermé près d’un mois en centre de rétention.

#MaParoleEstLibre

 

Mr CHAOUI réside en Italie depuis 30 ans. Il a une carte de séjour italienne de durée illimitée. Début 2019, il rejoint sa fille qui travaille en Corse.

Une fois arrivé en Corse, il se rend à la Préfecture afin de se renseigner sur son droit au travail en France. L’administration lui répond qu’il en a le droit. Cependant Mr CHAOUI est arrêté suite un contrôle sur son lieu de travail en Corse, le 23 janvier 2019.

Alors qu’il pensait que sa situation était en règle, la police lui demande de le suivre. Malgré sa situation régulière en Italie et le fait qu’il ait un passeport et un domicile stable, la préfecture l’enferme au local de rétention de Bastia. Il passe devant le juge des libertés de Bastia qui prolonge de 28 jours sa rétention.

Il est ensuite transféré au Centre de rétention de Toulouse. A son arrivée, il fait appel de la décision du juge et est de manière totalement illégale entendu par la Cour d’appel de Bastia en visioconférence.

Il a sa famille et ses enfants en Italie et une carte de séjour italienne de durée illimitée. Cependant, dans sa demande de réadmission vers l’Italie adressée aux autorités italiennes, la Préfecture se trompe sur le lieu de naissance et l’Italie refuse la réadmission. Au lieu de rectifier son erreur, la Préfecture lui notifie alors une obligation de quitter le territoire vers le Maroc et une interdiction de revenir en France pendant 3 ans.

Il est finalement libéré par le tribunal administratif qui annulera ces deux décisions préfectorales, le 19 février 2019. Il aura passé près d’un mois en rétention.

Il a maintenant pu retourner en Italie près de sa famille.

Depuis le début 2019, la Cimade au CRA de Toulouse a constaté la multiplication des placements en rétention de la part des préfectures corses. 14 personnes ont ainsi été interpellées et enfermées en rétention depuis le début de l’année.

 

#MaParoleEstLibre
La Cimade publie les témoignages des personnes qu’elle accompagne, en particulier dans les centres de rétention. Une parole libre d’une personne enfermée. Une parole qui permet de saisir les conséquences des politiques à l’égard des personnes en migration. Des textes, des extraits sonores ou des vidéos recueillis par les intervenant·e·s de La Cimade.

> Retrouver tous les témoignages #MaParoleEstLibre

Auteur: Service communication

À découvrir aussi
À partager
Petit guide – Lutter contre les préjugés sur les migrants
Avec cette troisième édition, la collection fête ses 10 ans. Un titre historique et plébiscité par les publics associatifs et scolaires à partager et échanger sans modération.
Acheter militant
Faites passer le message avec ce t-shirt « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre » !
Retrouvez tous nos produits militants, faites plaisir à vos proches tout en contribuant au financement de nos actions sur le terrain.