« Toutes les actus
S'informer

» retour

Un regard sur l’histoire : colloque « La Cimade, 80 ans de résistance »

13 décembre 2019

A l’occasion de ses 80 ans, La Cimade organise un colloque rassemblant historiens et acteurs de la société civile pour évoquer les enjeux posés par les questions migratoires à quelques époques clés, de la seconde guerre mondiale à aujourd’hui.

#80AnsLaCimade

Depuis 80 ans La Cimade apporte sa contribution originale aux combats pour la défense de la dignité et l’égalité des droits en manifestant sa solidarité active avec les personnes réfugiées et immigrées.

Créée en 1939 pour venir en aide aux personnes évacuées d’Alsace Lorraine, elle s’engage dès 1940 dans les camps d’internement aux côtés des « indésirables » enfermés, puis dans des réseaux de sauvetage clandestins des personnes juives menacées. Elle va adapter ensuite ses actions aux enjeux de chaque époque, mais en gardant de sa période fondatrice une exigence de vigilance et de résistance à l’intolérable et de promotion d’un accueil digne et de l’accès aux droits sans discrimination.

A l’occasion de ses 80 ans, La Cimade a fait le choix d’organiser différents évènements dans le pays pour inviter le plus largement possible à la réflexion et à la mobilisation. Questionner les logiques politiques et sociétales qui conduisent à produire « des indésirables ». Discerner les réponses de résistance d’hier et d’aujourd’hui et ouvrir les imaginaires pour inventer celles de demain.

Samedi 25 janvier 2020, un colloque historique à Villeurbanne

Eté 1939: des dizaines de milliers d’Alsaciens et de Lorrains sont évacués de l’Est de la France, et cantonnés dans des villages ou des camps de fortunes dans le Sud-Ouest. Les conditions de vie faites à ces personnes conduisent les mouvements de jeunesse protestants à leur venir en aide, à organiser la solidarité: c’est le « Comité inter-mouvements », le CIM, qui se transforme en 1940 en CIMADE, « Auprès Des Evacués ». Les camps dès l’été 40 se multiplient. On y enferme les tsiganes, les réfugiés germaniques qui ont fui le nazisme, les premiers résistants. Et les juifs. La Cimade, animée par Madeleine Barot, agit. Y compris hors la loi en fabriquant de faux papiers (notamment à Valence) et en aidant des enfants, des familles à passer, non sans dangers, la frontière suisse.
La Cimade dans ces années noires, ce sera le sujet de la première des trois tables rondes.

La seconde portera sur la guerre d’Algérie, le soutien de la Cimade à la lutte de libération nationale et son action auprès des populations algériennes, des deux côtés de la Méditerranée.

Le dernier temps sera consacré à la période récente. L’immigration est devenu une obsession, ou un sujet facile (et dangereux !) de propos électoralistes. Depuis 1974, fin officielle de l’immigration de travail, pas moins de 49 lois sont venues, en 45 ans, limiter les entrées, inquiéter les sans-papiers, attiser la xénophobie. Que faire face à cette fermeture des frontières (européennes) et à ces discours d’exclusion?

Historiens, juristes, témoins viendront décrire et expliquer, dans ces trois moments importants de l’histoire de notre pays, les actions de La Cimade.

Samedi 25 janvier de 14h à 21H
Au Centre Culturel et de la Vie Associative (CCVA), 234, cours Emile Zola, Villeurbanne (métro Flachet, ligne A). Parking.
Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles, inscriptions sur notre billetterie en ligne

Avec Patrick Cabanel, Denis Peschanski, Anne Kovalevsky, Michelle Zancarini-Fournel, Anne Boitel, Tahar Khalfoune, Emmanuel Blanchard, Geneviève Iacono, Jean Costil, Jean-François Ploquin, Pierre Mumber, maraudeur briançonnais, Geneviève Jacques et Christophe Deltombe, président de La Cimade.

 

Vous pourrez également découvrir l’exposition « Tous migrants ! » de l’association Cartooning for Peace / Dessins pour la Paix, qui retrace le parcours complexe des migrants à travers des dessins de presse du monde entier.

 

Voir les infos pratiques sur le colloque ici

Retrouver toutes les publications liées aux 80 ans de La Cimade ici.

Auteur: Service communication

Partager sur Facebook Partager sur Twitter
À découvrir aussi
À partager
Petit guide – Lutter contre les préjugés sur les migrants
Avec cette troisième édition, la collection fête ses 10 ans. Un titre historique et plébiscité par les publics associatifs et scolaires à partager et échanger sans modération.
Acheter militant
Faites passer le message avec ce t-shirt « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre » !
Retrouvez tous nos produits militants, faites plaisir à vos proches tout en contribuant au financement de nos actions sur le terrain.