Ile-de-France

» retour

Dématérialisation des rendez-vous en préfecture en IDF : une mobilisation réussie et qui ne va pas s’arrêter

25 octobre 2019

Le 9 octobre, une action régionale d’envergure pour dénoncer et combattre les problèmes d’accès en préfecture via les prises de rendez-vous par internet s’est déroulée dans plusieurs départements de la région Ile-de-France. Plus de 600 personnes se sont mobilisés et plus de 50 recours en justice ont été déposés.

Sous l’impulsion de la Cimade et du secours Catholique, en lien avec des dizaines d’associations, collectifs, syndicats et militant.e.s, plusieurs centaines de personnes se sont mobilisées devant les préfectures d’île-de-France le 9 octobre dernier.

Cinq rassemblements avaient été organisé : l’un devant le Tribunal administratif de Montreuil le matin, et 4 l’après-midi devant les Préfectures de Bobigny, Nanterre, Evry et Créteil. Entre 100 et 200 personnes se sont rendues à chaque rassemblement. Malgré la pluie qui menaçait, nous étions donc nombreuses et nombreux !

Le premier objectif de cette mobilisation, qui était de rendre visible les « files d’attentes numériques » a été atteint. La plupart des quotidiens nationaux (comme Le Monde, Le Parisien, La Croix), ainsi que plusieurs radios et télés (France Inter, France Culture, RFI, TV5 Monde) se sont fait écho de cette mobilisation.

 

Rassemblement devant le tribunal administratif de Montreuil © La Cimade

Cette action se voulait également être un moment fort pour une action contentieuse, avec le dépôt de plus de cinquante recours en référé pour débloquer des situations, principalement dans la Seine-Saint-Denis et les Hauts-de-Seine. Cette action massive en justice a été rendue possible par la forte mobilisation d’une vingtaine d’avocat.e.s, avec le soutien du Syndicat des Avocats de France (SAF) et des Avocats pour la défense du droit des étrangers (ADDE).

A l’heure où cet article est écrit, les premières décisions sont en train d’être rendues. Un bilan global de cette action contentieuse sera fait prochainement.

 

Rassemblements devant les préfectures de Bobigny (gauche et centre) et Evry (droite) © La Cimade

 

Ces rassemblements ont permis à d’autres luttes pour la défense du droit des personnes étrangères de se joindre à la mobilisation. Les équipes de la CAMNA (cellule d’accompagnement des mineurs non accompagnés du 93), en grève le même jour, étaient présents à Bobigny. Plusieurs syndicats et collectifs de soutien aux sans papiers actuellement investis dans plusieurs grèves de travailleuses et travailleurs sans papiers étaient également présents à Bobigny, Créteil et Nanterre.

Le 13 novembre, l’ensemble des acteurs de cette mobilisation se donneront rendez-vous pour envisager la poursuite de cette mobilisation et continuer à mettre la pression sur les préfectures et le Ministère de l’intérieur pour obtenir un accueil digne, effectif et dans le respect de la loi aux guichets des préfectures.

 

Rassemblement et manifestation dans les Hauts-de-Seine © La Cimade

 

#AGuichetsFermés

 

Pour aller plus loin :

Auteur: Admin_Ile_de_France

Partager sur Facebook Partager sur Twitter
À découvrir aussi
À partager
Petit guide – Lutter contre les préjugés sur les migrants
Avec cette troisième édition, la collection fête ses 10 ans. Un titre historique et plébiscité par les publics associatifs et scolaires à partager et échanger sans modération.
Acheter militant
Faites passer le message avec ce t-shirt « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre » !
Retrouvez tous nos produits militants, faites plaisir à vos proches tout en contribuant au financement de nos actions sur le terrain.